POURQUOI LA MUSIQUE C’EST AUSSI UN OBJET ?

disque
Crédit Photos : Luke Chesser

Depuis plusieurs années, l’industrie musicale tente de se refaire une santé, notamment à travers le streaming, qui semble être la nouvelle poule aux œufs d’or. Les chiffres de ventes sont incontestables à l’échelle macro et pour les blockbusters. Mais pour un artistes indés, je ne suis pas certain que la donne soit identique.

Les nombres d’exemplaires vendus par Renaud avec son dernier album laissent rêveur. Au-delà de la qualité de ce disque, vendre près de 300 000 exemplaires en une semaine est, à, l’heure actuelle, un résultat étonnant.

Vous me direz que Renaud est un blockbuster et vous aurez raison. Il n’empêche que ces chiffres démontrent que beaucoup d’amoureux de la musique sont attachés à l’objet.

Quelle que soit la forme, il reste de la place pour que la musique existe sous une forme palpable. C’est un aspect qu’il ne faut absolument pas négliger pour nous, les indés.

Tout miser sur le dématérialisé, n’est, à mon avis pas la bonne solution. Pas seulement pour les histoires de rétributions, maintes fois évoquées sur un tas de médias, mais également pour créer un vrai lien entre les artistes et le public.

J’en veux pour exemple, le dernier single sorti par Pamela Hute, dont je vous ai parlé dans l’article « Pourquoi réussir  dans la musique, ce n’est pas vivre de la musique ». Pamela a sorti son single « Gunshot », que je trouve très bon d’ailleurs, en vinyl, avec un artwok à couper le souffle et tout un univers visuel autour de ce titre. Elle propose sur sa boutique perso, des packs avec ce vinyl, un t-shirt, des affiches à l’ambiance 70’s qui ne laissent pas indifférent. Tout ce qui permet de créer un lien visuel fort et, au-delà, une forme d’appartenance au projet.

Il est évident que la majorité de la jeune génération ne consomme pas comme ceux qui ont connu l’âge d’or de l’objet musical. Mais cette jeune génération n’est pas la seule à aimer la musique. De nombreux mélomanes ont un attachement fort aux supports, il ne faut donc absolument pas les négliger. Vous devez absolument déterminer qui est touché par votre univers et adapter votre stratégie liée à l’objet en conséquence.

Par contre, le souhait de posséder des objets uniques et impactant visuellement est très présent. Nous ne pouvons plus nous permettre de sortir un cd en boitier cristal et fond plastique. Il faut donc mettre la même énergie sur la création des supports que dans la production de nos titres.

Soyons inventifs et originaux, je suis certain que l’amour de l’objet est toujours bien présent !

 

N’hésitez pas à me dire quelle est votre stratégie par rapport à l’objet, je serai ravi d’échanger avec vous sur ce sujet.

 

Merci à tous d’être des Acharnés.

A bientôt,

Vincent

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire